SOMBRIA

 

Sombria, considérée comme la cité de la paix est unique dans la contrée des trois lunes. Engoncée dans une faille apparue lors de l’exploitation d’une carrière de roche qui à servie à la construction des cités majeure de Fley’ra. Elle est construite à même les ruines de celle-ci, ce qui lui octroie une large variété architecturale. C’est l’inspiration troglodyte qui ressort de sa périphérie mais d’un type relativement classique dans sa zone médiane. Mais son centre est un florilège de toiles aux innombrables couleurs, où les toits des tentes et chapiteaux font d’elle une cité avec une apparence en constante mutation, car sa structure change à mesure que ses habitants évoluent. Un jour une échoppe est au sud, et le lendemain la tente du marchand à disparu et on la retrouve à l’ouest. Composé d’innombrables bâtisses à la taille particulièrement réduites et d’un dédale de ruelles où peu savent se repérer elle conserve ses secrets et le mysticisme des ses habitants depuis sa construction.

 

Elle est la cité des sans pouvoirs mais sa population est constitué de bien plus que ces derniers. On y retrouve bon nombre de bannis, ermites ou même de malandrins repentis. Malgré tout elle reste un lieu d’échange et de cohabitation où les habitants se sentent en sécurité. Bien évidement comme dans toutes les grandes villes une zone particulièrement dangereuse et hors de contrôle est apparue au fil des âges. C’est la place forte d’un marché noir, mais elle est aussi le lieu où tout est possible ce qui lui procure  une immunité relative auprès des autorités en place. Cette autorité est composée par trois représentants de chaque quartier qui se réunit en conseil tous les mois pour prendre les décisions pour le mois suivant  où les affaires en cours. La coutume veut qu’aucun projet dépassant trois mois ne soit mis en place sauf cas exceptionnel d’une construction demandant plus de temps.

 

Il existe aussi un lieu de Sombria, connu de rares élus, qui sert de centre de recherche permettant de fournir un moyen à la ville de compenser son absence de ressource magique. Il est si secret que personne ne sait qui y travaille et sur quoi. On en connait juste l’existence et seuls ceux qui participent aux travaux peuvent recruter et s’y rendre. A l’origine des plus grandes inventions, Sombria se targue d’être en avance sur son temps, et pour montrer cette supériorité, il a été érigé une statue de son fondateur entouré de la représentation symbolique des deux plus grandes créations de la ville. On y retrouve l’ascenseur permanent qui permet d’entrer et de sortir de la cité sans aucune intervention des ses habitants, ainsi que le rayon de sagesse. Ce dernier projeté sur la passerelle, qui véhicule ceux qui veulent entrer ou quitter Sombria, grâce à un canon lenticulaire qui renvoie les rayons du soleil filtrée par la potion de sagesse. Une fois touché par ce faisceau de lumière, les individus voient alors tous leurs pouvoirs disparaitre et leur agressivité tomber au plus bas sécurisant ainsi la ville. Car l’ascenseur est le seul moyen d’entrer dans la ville puisqu’elle est à plus de 1800 mètre en contrebas de la plaine qui l’entoure.travaux peuvent recruter et s’y rendre. A l’origine des plus grandes inventions, Sombria se targue d’être en avance sur son temps, et pour montrer cette supériorité, il a été érigé une statue de son fondateur entouré de la représentation symbolique des deux plus grandes créations de la ville. On y retrouve l’ascenseur permanent qui permet d’entrer et de sortir de la cité sans aucune intervention des ses habitants, ainsi que le rayon de sagesse. Ce dernier projeté sur la passerelle, qui véhicule ceux qui veulent entrer ou quitter Sombria, grâce à un canon lenticulaire qui renvoie les rayons du soleil filtrée par la potion de sagesse. Une fois touché par ce faisceau de lumière, les individus voient alors tous leurs pouvoirs disparaitre et leur agressivité tomber au plus bas sécurisant ainsi la ville. Car l’ascenseur est le seul moyen d’entrer dans la ville puisqu’elle est à plus de 1800 mètre en contrebas de la plaine qui l’entoure.

Menu principal

O’GLOU

L’académique du Grého

Le temple de HARKAST

Numis Carmé