Menu principal

 

 

Le temple de HARKAST

 

D’après la légende, c’est la colline du dieu de la montagne, symbole de la puissance de la déesse Lestria (La lune rouge du zénith) qui poussa les hommes à pénétrer en son sein. Elle crachait du feu si loin qu’une grande partie de la forêt s’embrassa, acculant les tribus jusqu’à la caverne sacrée, et c’est son souffle qui insuffla au rare survivant de sa colère une terrible force.

C’est doté de ce nouveau pouvoir qu’émergea le premier roi des surhommes. Il conduisit son peuple sur les flancs les plus escarpés de la montagne pour y construire la première cité guerrière de son peuple.

 

À mesure que les années s’écoulaient de part et d’autre de cette ville furent bâties de colossales murailles qui finirent par entourer presque toute la montagne. Preuve de leur force immense, elle demeure inconquise par ses nombreux adversaires.

 

Au cœur de la montagne, un temple a été érigé en l’honneur du dieu Harkast. Il est ambassadeur et fils de Lestria sur Fley’ra. Elle est la source de leur pouvoir. Puissance qu’elle consent à leur donner, à condition que leurs offrandes envers Thunus, son deuxième fils, ainsi que les prières pour Harkast soient dignes d’être remerciées.

 

Après quelques générations, la montagne ne suffit plus à accueillir la population et les plus faibles furent envoyés pour conquérir la forêt et trouver des offrandes nécessaires à la satisfaction de leur dieu. Cette tâche fut malgré tout particulièrement aisée, tellement leur force était supérieure aux rares opposants qu’ils rencontraient. De nombreux villages furent alors bâtis, et une classe inférieure naquit. Dès lors, tous les trois ans, le meilleur surhomme de chaque village fut invité à rejoindre le temple de Harkast pour y subir un impitoyable entrainement et devenir un des membres de l’armée destinée à repousser les éventuels envahisseurs, ou conquérir les contrées résistant aux tribus de la forêt.

O’GLOU

L’académique du Grého

Numis Carmé

Sombria